Animal trouvé

Un animal errant est exposé à tous les dangers (faim, actes de cruauté, accidents de la route…) et a besoin de votre aide pour être placé en sécurité, en attendant que vous retrouviez son maître s’il est identifié ou à défaut, de savoir à qui vous allez le confier rapidement.

1. Vérifiez si l'animal porte un collier ou une médaille avec les coordonnées de son propriétaire pour l'appeler.

 

2. Si l'animal est tatoué à l'oreille (généralement droite), contactez l'I-cad (Fichier national d'identification des carnivores domestiques) au 0810 778 778 (Prix d'un appel local) ou sur www.i-cad.fr.

 

3. Un vétérinaire, un refuge ou un commissariat peut vérifier gratuitement si l’animal est identifié avec une puce électronique, à l'aide d'un lecteur, afin de trouver les coordonnées de son maître.

 

4. Si l'animal ne possède ni collier, médaille, tatouage ou puce, appelez la gendarmerie ou le commissariat, les refuges, associations et/ou vétérinaires les plus proches (annuaires en ligne) pour savoir si le maître a signalé la perte de l'animal afin de lui rendre. S'ils acceptent, vous pouvez leur envoyer une affiche par email ou les réseaux sociaux.

 

5. Vérifiez les ''annonces des animaux perdus'' via des sites ou applications dédiés (Pet Alert, Chat-perdu, Filalapat, Buzz My Pet grâce à un système d'alerte et de géolocalisation...), en faisant une recherche par région, avec ou sans critères détaillés (couleur, longueur de poils, sexe, etc.) car certaines annonces postées mentionnent peu de précisions.

 

6. Publiez gratuitement des annonces dans les sections dédiées aux animaux trouvés de ces mêmes sites, en remplissant bien tous les renseignements demandés sur l'animal et en précisant le lieu où il se trouve (fourrière ou votre lieu de domicile, etc). Partagez ensuite ces annonces sur leurs pages Facebook et autour de vous.

7. N'oubliez pas de retirer les affiches déposées et vos annonces en lignes si vous avez trouvé son maître afin que les annonces des autres animaux trouvés soient plus visibles.

Si l'animal est chez vous, demandez toujours une preuve avant de le rendre à une personne prétendant en être le propriétaire (pièce d'identité avec certificat I-cad, carnet de santé ou passeport mentionnant bien la couleur du pelage et la race, photo de l'animal en famille, etc).

Si l'animal semble apeuré ou agressif en présence de son maître ou si ce dernier est fâché, il est possible qu'il soit victime de maltraitance même en l'absence de signes physiques. Pour cette raison, il faut toujours noter l'adresse du maître. Si vous ne l'avez pas déjà obtenu par un tiers, vous pouvez la demander directement au propriétaire, en prétextant que vous pourrez ainsi lui rendre l'animal s'il se perd à nouveau par exemple. Ensuite, signalez vos doutes immédiatement à une association ou fondation disposant d'enquêteurs. L'anonymat est toujours respecté.

Un animal errant est exposé à tous les dangers (mourir de faim, actes de cruauté en augmentation, accidents de la route...). A défaut de trouver une place pour l'accueillir dans une association ou un refuge, contactez la mairie qui vous renseignera sur les fourrières ou chenils disposés à accueillir les animaux errants de votre commune. En dehors des ouvertures, vous pouvez emmener l'animal chez un vétérinaire proche ou de garde qui s'il ne peut pas l'accueillir, vous orientera vers un confrère qui le peut. Il n'y a rien à payer.