Occuper son chien

Le chien est un animal de compagnie qui a besoin d’une présence soutenue et d’occupation, pour préserver sa santé et éviter l’ennui pouvant être à l’origine de troubles du comportement (destruction, dépression…). Jouer avec votre animal peut l’aider à s’intéresser à ses jouets et développe une complicité. Lorsqu’il sera seul, il pourra ainsi en profiter pour dormir et récupérer toute cette énergie dépensée. L’exercice physique devra être adapté en fonction de ses capacités progressives et de son âge.

Bon à savoir : lorsque vous jouez avec votre animal, les éducateurs conseillent de toujours le laisser attraper les jouets environ 1 fois sur 3, pour ne pas perdre son attention, le frustrer ou le rendre agressif.

La première chose à laquelle on pense pour occuper un chien est de lui offrir des jouets, et force est de constater que le choix est large : des peluches qu'il adorera déchiqueter, des jouets en plastique ou bruyants, des balles hérisson, des ballons, des cordes nouées aux bouts... Le jouet que vous choisirez dépend des préférences de votre chien. S'il ne divertit pas ou plus votre compagnon, choisissez-en un autre.

Ce jouet est recommandé par de nombreux vétérinaires américains. Le Kong est l'une des meilleures solutions pour réduire l’ennui et l'anxiété. Il s'agit d'un jouet en caoutchouc épais et creux pour y loger des gourmandises ou croquettes. Le but est que le chien parvienne à mâchouiller le Kong et jouer de la patte pour en extraire son repas. Dépourvu de nourriture, ce dernier redevient un jouet classique. Un tel jouet répond aussi aux besoins de mordillements des chiots. Le kong existe en plusieurs tailles afin de combler toutes les races de chiens et les chiots.

Comment l'apprendre ? Placez quelques friandises très appétissantes dans le trou situé au centre et donnez-lui le jouet pendant deux ou trois jours en votre présence. Les chiens ne savent pas vraiment utiliser le Kong, il est donc conseillé de rendre la prise d’aliment facile afin que votre chien ne se décourage pas, ou pire abandonne et laisse le jouet à l’abandon. L’idéal est d’utiliser des petites friandises pour qu’elles tombent assez facilement du Kong.

Attention : il faut s’assurer que le jouet ait au moins deux orifices sinon la langue de l’animal va se retrouver aspirée !

Il ressemble au kong. Si vous souhaitez occuper votre chien durant votre absence, ce jouet est parfaitement indiqué. De forme cylindrique, le pipolino est doté de multiples trous. Ainsi, vous mettez des croquettes à l’intérieur et lorsque le chien joue avec et le fait rouler, des croquettes sortent peu à peu.

Il reprend un peu l’idée du Kong et du Pipolino. Cette fois, votre chien se trouve devant un tapis composé de bandes de tissu en polaire. Vous pouvez l’acheter ou le fabriquer vous-même si vous êtes adepte du DIY. Au milieu de ces bandes, cachez des croquettes. Votre chien se mettra alors à fouiller le tapis à la recherche des trésors cachés. Cela l’occupera pendant un moment et vous amusera de le voir chercher. Pour vous assurer qu’il comprenne l’astuce, cachez des friandises peu profondément au début et complexifiez le jeu ensuite.

Le jeu consiste à disposer 3 tasses. Le chien doit être attentif. Placez une friandise sous l’une des 3 tasses retournées et mélangez-les. Votre chien doit choisir la tasse qui contient la friandise. Ce jeux permet de faire travailler le cerveau de votre animal.

Ce jeu divertit votre animal et le garde occupé. Il vous suffit de souffler pour avoir des bulles. Pas la peine de bouger du canapé pour jouer avec votre chien.

Même si votre chien est bien entraîné et éduqué, vous pouvez lui apprendre de nouveaux tours ou ordres, toujours sans violence. C’est aussi l’occasion de renforcer vos liens.

Occuper son chien, c'est naturellement passer du temps avec lui et l'emmener en balade, régulièrement sans réduire la fréquence ou la durée sauf s'il est fatigué, handicapé (arthrose...) ou en mauvaise santé.

Votre chien passe son temps à vous attendre pour se défouler pendant la promenade. Ne le bridez pas ! Il est important de laisser votre chien profiter de la nature. Un chien n'est pas un robot mais un être vivant qui, pour son épanouissement, doit pouvoir faire ses besoins au moment où il en a envie, renifler les odeurs, marquer son territoire, aller et venir ou encore profiter de la longueur de la laisse pour être à l'aise au lieu de marcher au pied... Pourtant, de nombreux éducateurs sanctionnent ces comportements tout à fait naturels, rendant l'animal soumis et dépendant du maître à la maison et à l'extérieur !

Le chien frustré par ce manque de liberté finit par être malheureux. L'instant de plaisir que doit être la promenade est alors gâché et les maîtres se plaignent ensuite d’avoir un chien qui s’ennuie, qui détruit, qui est hyperactif ou qui leur réclame sans arrêt de l’attention.

Si une promenade n'est pas toujours une partie de plaisir pour le maître subissant la fougue de son chien, il existe une méthode d'éducation dite positive (douce) permettant de se faire comprendre de l'animal sans aucune forme de violence. Le harnais anti-traction est aussi une excellente alternative au dangereux collier étrangleur : la laisse s’attache devant, au niveau du poitrail. Quand le chien se met à tirer, celui-ci est légèrement déséquilibré et change automatiquement de direction. Il a aussi moins de force qu’avec un harnais attaché au dos.

Rappel : il est interdit et dangereux de laisser divaguer son chien sur la voie publique ou le promener sans laisse même s'il est éduqué et a du rappel.

Vous pouvez jouer avec lui dehors ou lors d'une promenade, votre chien se dépensera ainsi deux fois plus. Les lancés de balles, de bâtons ou de Frisbee restent les meilleurs exercices pour épuiser votre animal. Cela l’entraîne en plus à rapporter. Jouez que dans une zone fermée comme un parc pour chiens ou votre jardin. Ne jouez pas à ce jeu près de la route ou dans une rue où il y a du passage. Un mauvais lancer ou un faux rebond et l'objet pourrait se retrouver au milieu de la route avec votre chien qui lui court après sans se soucier du trafic.

Si certains chiens aiment courir, d'autres adorent aller dans l'eau. La nage, pour certains chiens, est une sorte de deuxième nature. Le terre-neuve, le labrador, le golden retriever ou encore le setter irlandais font partie des chiens que vous pouvez occuper grâce à une baignade, toujours en laissant le chien avancer à son rythme et sous votre surveillance pour intervenir très vite en cas de difficultés, de fatigue ou de malaise imprévisible chez le chien.

Un bain (1 fois/mois) et un brossage régulier contribuent à garder votre chien en bonne santé. C’est une routine essentielle et une bonne idée pour occuper votre animal.

Masser son animal l’aide à se détendre, à diminuer ses douleurs musculaires et à avoir une meilleure souplesse.

Si votre animal a un ami chien (celui des voisins...), n’hésitez pas à l’inviter pour qu’ils jouent ensemble.

Il s’agit d’une activité un peu plus plan plan. Tous les chiens ne vont pas se laisser divertir par la télévision. Cependant, si c’est le cas du vôtre, vous pourriez arriver à l’occuper quelques temps. Les chiens sont souvent fascinés par les images qui bougent. La chaîne DOG TV diffuse en continue des images avec des chiens en mouvement et des programmes plus calmes avec des musiques apaisantes (attention au volume sonore !). Les chaînes Animal Planet et National Geographic proposent aussi des programmes avec animaux.