Castration

Ne faites pas naître de chiens tant qu’il y en a qui attendent et meurent dans les fourrières et certains refuges ! Il n’est pas toujours facile d’empêcher un mâle de s’accoupler au cours de sa vie : chien précoce ou castré depuis moins de 3 mois, accouplement rapide et discret avec la femelle de la maison (accidents de contraception, chaleurs précoces, silencieuses ou imprévues), fugue ou visite d’une femelle en chaleur si la clôture du jardin n’est pas assez haute ou solide, si le terrain contient des trous ou lors d’une promenade sans laisse, etc.

La castration est une petite opération bénigne qui atténue voire supprime les comportements désagréables liés aux hormones (marquages urinaires, fugues, agressivité, bagarres…) et les risques de certaines maladies graves fréquentes. Elle empêche les vols pour l’esclavage de la reproduction ainsi que les abandons de chiots risqués et sauve des vies.

Puberté

La puberté représente le moment où le chien peut s’accoupler et se reproduire.

Elle varie en fonction de chaque chien et de sa race :
・ Chien de petite taille (Yorkshire) : entre 5 et 6 mois.
・ Chien de taille moyenne (Épagneul) : entre 6 et 8 mois.
・ Chien de grande taille (Berger Allemand) : entre 6 et 12 mois.
・ Chien géant (Saint-Bernard) : entre 8 et 18 mois.
Le mâle s'intéresse aux femelles en chaleur quelle que soit la saison.

Le comportement des chiens est souvent modifié à la puberté. Ils ont tendance à uriner pour marquer leur territoire, à s'intéresser plus aux femelles, à fuguer pour rejoindre les femelles en chaleur qu'ils sentent même à très longue distance ou à se bagarrer avec les autres mâles pour les conquérir, etc.

Quand faut il castrer ?

Actuellement, la plupart des vétérinaires préfèrent attendre la puberté pour castrer le chien. Un chien peut être castré à tout âge, mais les risques de certaines maladies graves fréquentes et de comportements désagréables liés aux hormones sont supprimés ou nettement réduits s’il est castré suffisamment tôt.

Sauver des vies

La surpopulation canine est un véritable fléau en France. Chaque année, elle tue des milliers de chiens et chiots dans les fourrières et certains refuges. Cette situation est cruelle.

La castration, en contribuant à réguler les naissances, est l’alternative humaine fiable à l’abandon et la mort. Elle permet de sauver des chiens qui attendent déjà une famille et risquent la mort dans les refuges et fourrières. Soyez humain ! Ne faîtes pas naître des chiens tant qu’il y en a qui meurent ! L’espèce ne s’éteindra pas car les éleveurs diplômés existent pour la faire perdurer.

De plus, si vous avez une femelle, il faut savoir que retirer les chiots à leur maman avant le sevrage (âge légal de 8 à 10 semaines) provoque une grande souffrance chez la mère et les petits, et chercher une famille sans l’aide d’une association, constitue un abandon à risques élevés (maltraitance, nouvel abandon par sa famille à l’avenir, syndrome de Noé y compris chez certains protecteurs des animaux…).

Bienfaits

La castration est bénéfique tant à l’animal qu’à son propriétaire. Les risques de certaines maladies graves fréquentes et de comportements désagréables sont supprimés ou nettement réduits si le chien est castré suffisamment tôt.

・ Hypersexualité : la castration atténue ou supprime l'agitation du chien liée à la présence de femelles en chaleurs qu'il sent à très longue distance.

・ Agressivité/dominance : cette petite opération a un effet bénéfique sur l'agressivité des chiens lorsqu'elle est d'origine hormonale. Elle peut également aider les chiens présentant une agressivité de dominance (envers l'humain et/ou les autres chiens) en complément d'une thérapie comportementale. Les chiens castrés sont souvent plus doux.

・ Marquage urinaire : le marquage territorial par des fréquents jets d'urine diminue ou cesse après la castration. Dans certains cas, le marquage urinaire peut persister après la castration si elle n'est pas d'origine hormonale mais due à un problème médical ou une souffrance psychologique (importante anxiété, etc.). Il conviendra alors de consulter votre vétérinaire qui déterminera la cause et proposera un traitement et/ou des conseils appropriés.

・ Fugues : il ne fuguera plus pour trouver une femelle en chaleur au risque de se perdre, d'être volé, agressé, accidenté ou de blesser une personne (pour jouer, se défendre, etc.) avec des risques judiciaires. Attention, il peut fuguer pour d'autres raisons (odeur qui l'attire, envie de se promener, anxiété nécessitant une thérapie, etc.). Il est conseillé de toujours l'accompagner dans le jardin et bien clôturer votre terrain pour éviter les fugues et le vol de votre chien à domicile.

・ Testicules : la castration supprime tous risques d'infections et de cancer des testicules. Les tumeurs testiculaires atteignent plus fréquemment les chiens ayant des testicules anormaux, en particulier lorsque l'un des testicules n'est pas descendu. Si votre chien a un seul testicule en place ou aucun, il est conseillé de le faire opérer au plus tôt, car il a un risque plus élevé de développer un cancer et une torsion testiculaire si le ou les testicules restent dans l'abdomen. Par ailleurs, une part non négligeable de ces chiens transmettent ce problème à leur descendance.

・ Prostate : les chiens vieillissants non castrés sont plus exposés à l'hyperplasie de la prostate (augmentation trop importante du volume de la prostate) avec divers conséquences :
· pression permanente de la prostate sur l'uretère qui favorise les cystites ;
· difficultés voire parfois impossibilité d'uriner et présence de sang dans les urines secondaires à ce problème ;
· difficultés à faire ses selles avec conséquences pour les côlon, rectum et anus, et risque élevé de hernie périnéale ;
· risque accru d'infections de la prostate (abcès) du fait de son hypertrophie.
Le traitement consiste à castrer le chien en urgence et l’aider dans les jours qui suivent à éliminer convenablement jusqu'à ce que la prostate retrouve une grosseur normale.

・ Périnée : les risques de tumeurs et de hernies périnéales courants chez les chiens âgés sont diminués.

・ Epilepsie : la castration semble réduire les crises d’épilepsie.

Castrer votre chien permets d'éviter que les trafiquants volent votre animal dans le but d'en faire un esclave de la reproduction, parfois à vie. Ils seront alors incités à s'en séparer.

Anticiper les inconvénients

Les inconvénients liés à la castration peuvent être évités ou traités aisément.

Un chien castré ne grossit généralement pas si certaines précautions alimentaires sont prises immédiatement.

Prévention : un chien castré brûle moins de calories. Sans précautions, une prise de poids est fréquente dans les 2 à 3 mois qui suivent l'opération. Il faut donc respecter quelques règles très simples, dès qu'il sera castré :
· Choisir une alimentation spéciale pour chiens stérilisés (moins caloriques) et à fort indice de satiété, disponible dans de nombreuses marques. Demander conseil à votre vétérinaire.
· Respecter les doses indiquées sur l'emballage en fonction de son activité physique et du poids à maintenir ou à atteindre progressivement si votre chien a déjà un surpoids.
· Maintenir son activité physique progressivement après la convalescence (demander conseil à votre vétérinaire).

Erreurs à éviter : les maîtres commettent souvent ces erreurs alimentaires dues à de mauvais conseils dont la dangerosité est prouvée :
· Réduire les quantités recommandées : c'est non seulement cruel car il sera affamé et mal nourri, mais aussi dangereux car la reprise de poids sera inévitable et plus importante par la suite !
· Augmenter les quantités recommandées : si votre chien a faim avec sa dose journalière, il ne faut pas augmenter les doses mais choisir des croquettes à plus fort indice de satiété ou compléter ses repas avec des aliments rassasiants et pauvres en calories (demander conseil à votre vétérinaire car certains aliments sont dangereux pour les chiens).
· Unique repas journalier : il est conseillé de donner la ration journalière en deux voire mieux trois repas pour limiter les risques de torsion d'estomac (urgence vitale) et la faim au cours de la journée.

Controle du poids : surveillez sa courbe de poids les 3 premiers mois. Vous pouvez le peser régulièrement chez votre vétérinaire (service bien souvent gratuit). L’obésité, comme chez l’être humain, peut avoir des effets néfastes sur la longévité et la santé de votre animal :
· Fatigue plus rapide à cause de cet excès de poids.
· Problèmes cutanés (allergies, etc.).
· Diabète (maladie très grave qui agit sur l'humeur et difficile à maitriser).
· Problèmes cardiorespiratoires.
· Infections et incontinence urinaires.
· Boiteries (arthrose, rupture de ligaments croisés, luxation de la rotule, dysplasie de la hanche), etc.

Attention croissance : les chiens castrés avant l'âge adulte (qui varie selon la race) sont susceptibles de grandir et donc prendre du poids. Il ne faut pas confondre embonpoint et croissance.

Silhouette idéale : les côtes de votre chien ne doivent pas être visibles à l'oeil nu ni être trop palpables sinon cela signifie qu'il est maigre et il faut en rechercher la cause (mauvaise nutrition, vers intestinaux, maladie grave, etc). L'idéal est de percevoir légèrement les côtes au toucher. Si vous ne les sentez pas du tout, cela signifie par contre qu'il a de l'embonpoint.

Dans un faible pourcentage, une incontinence urinaire peut apparaître au bout de quelques années. Le chien, sans être malpropre volontairement, perd de l’urine par petites gouttes, ponctuellement ou bien en permanence. Cette infirmité, quand elle survient, se corrige relativement facilement par un traitement. Le surpoids est un facteur à risque, raison de plus pour bien surveiller la prise de poids de votre chien.

Idées recues

Les idées reçues portent préjudice aux chiennes.

Il ne faut pas oublier les éleveurs sérieux et diplômés qui font perdurer l'espèce ! La France est surpeuplée de chiens. Chaque année, des dizaines de milliers de chiens et chiots meurent dans les fourrières et certains refuges. La stérilisation est l'alternative humaine fiable à l'abandon et la mort. Ne faites pas naître des chiens tant qu'il y en a qui attendent déjà une famille et meurent !

La nature de votre chien ne changera pas. Si il est câlin, il restera câlin. Si il a un tempérament à jouer, il restera joueur ! Les chiens castrés sont souvent plus doux et dociles.

La castration a un effet bénéfique sur l'agressivité des chiens liée aux hormones mâles mais ne peut la corriger lorsqu'elle est due à la peur, une dépression, la prédation ou une douleur physique, ni corriger un comportement destructeur du à l'hyper attachement. Il est donc indispensable de déterminer la cause de ses troubles en consultant un vétérinaire comportementaliste diplômé afin de soulager la souffrance physique ou psychologique de votre chien.

La castration n'a aucun impact sur l'instinct de garde ou de chasse d'un chien.

La prise de poids chez le chien castré est généralement due à l’absence d'alimentation pour chiens stérilisés (moins caloriques), un surdosage alimentaire et/ou une baisse d'activité. Un chien en surpoids se fatigue plus vite et est donc moins actif mais la castration en elle-même n'affecte pas son niveau d'activité.

Attention : les chiens castrés avant l'âge adulte (qui varie selon la race) sont susceptibles de grandir et donc prendre du poids. Il ne faut pas confondre embonpoint et croissance.

La stérilisation n'a aucun impact sur l'instinct de garde ou de chasse d'une chienne.

La prise de poids chez la chienne stérilisée est généralement due à l’absence d'alimentation pour chiens stérilisés (moins caloriques), un surdosage alimentaire et/ou une baisse d'activité. Une chienne en surpoids se fatigue plus vite et est donc moins active mais la stérilisation en elle-même n'affecte pas son niveau d'activité.

Attention : les chiennes stérilisées avant l'âge adulte (qui varie selon la race) sont susceptibles de grandir et donc prendre du poids. Il ne faut pas confondre embonpoint et croissance.

Chaque jour, de nombreux chiens sont endormis avec l'anesthésie classique par voie intraveineuse et les accidents sont rarissimes. Le risque anesthésique est évalué lors de la consultation et le jour de la castration, avant l'anesthésie de votre chien. Le recours à des équipements qui contrôlent le rythme cardiaque et le rythme respiratoire pendant l’intervention, permettent de s’assurer que l’animal va bien. Si vous êtes stressé(e) ou si votre chien présente un risque (antécédent, museau court, âge avancé ou maladie), il est possible de :
・ Réaliser un bilan sanguin pré-anesthésique pour vérifier le bon fonctionnement des organes.
・ Choisir l'anesthésie gazeuse chez un vétérinaire équipé (souvent en clinique) plutôt que l'anesthésie classique. En effet, la qualité de l'anesthésie au gaz est exceptionnelle avec une sécurité maximum et un risque réduit au minimum.

Si vous avez une femelle, les idées reçues sont un peu plus nombreuses.

Intervention et Précautions

Certaines informations utiles sont expliquées étape par étape.


Il doit être pris au moins 10 jours avant la date souhaitée de l'intervention. Il est conseillé de profiter de la castration pour demander à identifier votre chien en même temps (obligation légale), si ce n'est pas déjà fait.

La veille de l'intervention, retirez toute nourriture à partir de 22 heures pour éviter les vomissements lors de l'anesthésie. Le chien peut boire normalement.

Le chien devra être déposé à jeun vers 8h30. Le vétérinaire vérifiera qu'il est en bonne santé et que l'anesthésie générale ne présente pas de risque particulier, puis il sera endormi avec une dose anesthésique adaptée à son poids. Il recevra des piqures antibiotique et antidouleur de durées variables selon les vétérinaires.

Une surveillance des constantes cardiaques et respiratoires est assurée durant toute l'intervention. Le vétérinaire peut alors procéder au retrait des testicules. L'opération dure environ 20 minutes. Après l'intervention, il sera gardé en observation jusqu'en milieu d'après-midi ou parfois le lendemain. Des médicaments antibiotiques et antidouleurs seront prescrits.


Il est généralement possible de récupérer votre chien dans l'après-midi lorsqu'il sera suffisamment réveillé. Il sera encore sous les effets de l’anesthésie et il est possible qu'il ait du mal à marcher ou qu'il "balance" de gauche à droite mais il marchera mieux le lendemain.

・ Repos : le chien devra être installé dans un endroit calme et chaud (20-22°C), avec ses gamelles d'eau et de croquettes, ainsi que son panier, pendant 5 jours. En effet, il faut lui éviter tout mouvement brusque (jeux avec d'autres animaux, courir, sauter, descendre ou monter les escaliers rapidement) afin d'éviter toute tension sur les sutures ou une infection de la plaie.

・ Alimentation : à son retour, il peut boire de l'eau par petites quantités et manger la moitié de sa ration alimentaire habituelle le soir, à condition qu'il ne vomisse pas. Dès le lendemain matin, il pourra manger et boire normalement.

・ Médicaments : il faudra lui donner des antibiotiques et antidouleurs par voie orale pendant quelques jours. S’il est difficile de lui donner des comprimés, prévenez le vétérinaire ou l'assistante lorsque vous déposerez votre animal pour trouver une solution.

・ Hygiène : le panier pour dormir devra toujours être propre pour éviter une infection.

・ Prévenir une infection : la cicatrisation provoque des démangeaisons. Pour éviter qu'il se lèche la plaie, vous pouvez demander une collerette adaptée à sa taille chez votre vétérinaire. Chaque jour, il faudra surveiller l'évolution et la propreté de la plaie. Si celle-ci n'est pas propre, il faudra la désinfecter chaque jour jusqu'à l'enlèvement des fils, avec une compresse et de la Bétadine iodée solution dermique puis mettre un pansement pour éviter l'infection.

・Signes d'infection : en cas de rougeur, de grosseur, de pus, d'écoulement ou de saignements, consultez immédiatement votre vétérinaire.

・ Contrôle post-opératoire : les points de sutures sont retirés gratuitement quelques jours plus tard à la Clinique sauf si ce sont des fils résorbables. En cas d'interrogation, prenez contact avec votre vétérinaire.

La prise de poids chez la chienne stérilisée est généralement due à l’absence d'alimentation pour chiens stérilisés (moins caloriques), un surdosage alimentaire et/ou une baisse d'activité. Une chienne en surpoids se fatigue plus vite et est donc moins active mais la stérilisation en elle-même n'affecte pas son niveau d'activité.

Attention : les chiennes stérilisées avant l'âge adulte (qui varie selon la race) sont susceptibles de grandir et donc prendre du poids. Il ne faut pas confondre embonpoint et croissance.

Chaque jour, de nombreuses chiennes sont endormies avec l'anesthésie classique par voie intraveineuse et les accidents sont rarissimes. Le risque anesthésique est évalué lors de la consultation et le jour de la stérilisation, avant l'anesthésie de votre chienne. Le recours à des équipements qui contrôlent le rythme cardiaque et le rythme respiratoire pendant l’intervention, permettent de s’assurer que l’animal va bien. Si vous êtes stressé(e) ou si votre chienne présente un risque (antécédent, museau court, âge avancé ou maladie), il est possible de :
・ Réaliser un bilan sanguin pré-anesthésique pour vérifier le bon fonctionnement des organes.
・ Choisir l'anesthésie gazeuse chez un vétérinaire équipé (souvent en clinique) plutôt que l'anesthésie classique. En effet, la qualité de l'anesthésie au gaz est exceptionnelle avec une sécurité maximum et un risque réduit au minimum.

Castration obligatoire

La loi du 6 Janvier 1999 rend obligatoire la stérilisation des chiens mâles et femelles de 1ère catégorie (chiens ressemblant aux races Staffordshire Terrier, Pitt-Bull, Boer-Bull, Tosa..) qui ne sont pas inscrits au LOF, donc sans papiers en règle. L’importation, l’acquisition et la cession de chiens de première catégorie sont interdites.

La loi impose aussi que les chiens de 1ère ou de 2ème catégorie soient déclarés en mairie, avec l’obligation d’identification, de vaccination antirabique, d’assurance, de promenade tenue en laisse par une personne majeure avec port de muselière (dans les espaces publics autorisés) et d’obtenir pour le maître un permis de détention.

La violation de ces règles expose le propriétaire à de lourdes peines d’amende et d’emprisonnement, ainsi qu’à la confiscation et, souvent, l’euthanasie de l’animal.

Cout de la castration

Le coût de la castration varie d’un cabinet vétérinaire à un autre et dépend du poids du chien. Le tarif exact peut être communiqué sur simple appel téléphonique. Certains vétérinaires proposent un paiement échelonné pour les personnes en difficultés financières.

Il existe aussi des compagnies d’assurance qui proposent la prise en charge partielle des frais de castration et de consultation. Des comparateurs en ligne peuvent vous aider à trouver gratuitement une mutuelle.

Alternatives

Actuellement, seul l’implant présente peu d’effets secondaires. Les autres méthodes sont déconseillées en raison de leur dangerosité ou du mal-être qu’elles engendrent chez le chien.

Cet implant résorbable est injecté sous la peau par le vétérinaire lors d'une consultation. Selon une étude d'un fabricant, la stérilité provisoire est effective chez 100% chiens à partir de la 12ème semaine. Pour maintenir l'efficacité, l'implant doit être renouvelé par le vétérinaire après 6 à 12 mois selon le type d'implant.

La stérilité n'étant pas immédiate, il faudra bien surveiller le chien pendant 12 semaines afin d'éviter les fugues, les bagarres avec des mâles pour une femelle et les saillies accidentelles.

Un risque d'excitation exagérée est possible durant quelques semaines. Actuellement, l'implant présente peu d'effets secondaires mais la méthode est récente et les dangers pour la santé à plus long terme ne sont pas encore connus.

Cette méthode par injection est à proscrire. Elle présente d'importants risques d'effets secondaires (fréquente et forte augmentation de la faim, dépression, apparition d'une très forte agressivité, etc.) et de développement des maladies graves (diabète, tumeur mammaire chez le mâle, etc).

Isoler votre chien pour empêcher l’accouplement avec la femelle en chaleur de la famille peut être frustrant pour eux et provoquer un mal-être. De plus, les chiens sont sociables et ne supportent pas la solitude. Cette méthode ne peut être que provisoire avant la castration (stérilisé certaine 3 mois après l'opération).