Aider les chats errants

Non les chats errants ne savent pas se débrouiller seuls pour se nourrir et finissent par en mourir ! N’ignorez jamais un chat errant, surtout malade ou infesté de puces ! Ce pauvre être sans défense a besoin d’une main tendue et non d’être rejeté ! Grâce à votre dévouement, un chat mal en point peut devenir magnifique.

Un chat errant n'a personne pour prendre soin de lui. Il est exposé à divers dangers :

・ Sans l'aide de l'homme pour lui donner une alimentation maison strictement carnivore ou conçue pour les chats ainsi que de l'eau au quotidien, un chat errant a souvent faim et soif. Il risque alors d'être déshydraté, de perdre la vue et de mourir dans d'atroces souffrances.

・ Le froid et l'humidité sont mortels pour les chats, en particuliers pour les chatons. Exposés aux intempéries, non vaccinés et vivant parfois dans un manque d'hygiène, les chats sont sujets à diverses maladies infectieuses telles que le coryza qui peut, en l'absence de prise en charge rapide, entraîner des problèmes oculaires allant jusqu'à la perte de vue irréversible, des séquelles respiratoires ou la mort en particuliers chez les chatons.

・ Ces êtres vulnérables sont aussi régulièrement infestés de puces ou de tiques ainsi que de vers intestinaux qui provoquent une plus ou moins forte augmentation de l'appétit avec des risques de perforations intestinales.

・ La reproduction incontrôlée engendre très rapidement une surpopulation et augmente davantage les difficultés pour survivre : un couple de chats non stérilisés peut engendrer plus de 20 000 descendants en 4 ans ! Le nombre de chats, les odeurs d'urine forte et les nuisances sonores lors des périodes de reproduction sont souvent la cause des actes de cruauté dont sont victimes les chats errants.

・ Un chat errant n'a ni puce électronique ni tatouage. Il est donc susceptible d'être capturé par la fourrière puis euthanasié, tandis qu'identifié via la mairie ou une association, celui-ci devient un chat libre, protégé de l'euthanasie grâce à son statut juridique, d'où l'importance de contacter les associations.

Coeur animal finance la stérilisation et les soins des chats errants. Une intervention urgente est nécessaire pour stériliser les chats avant qu'ils ne prolifèrent car les associations et fondations n'ont pas un budget illimité. De plus, les frais alimentaires vont augmenter. Il existe plusieurs façons d'aider les chats errants :

・ Devenez leur nourrisseur à vie ou en attendant de trouver une famille d'adoption s'ils sont sociables. Pour cela, laissez une grosse gamelle d'eau, sans calcaire et toujours propre à leur disposition ainsi que de la nourriture carnivore pour chats en bonne quantité pour les nourrir à leur faim, chaque jour et à heure fixe pour les rassurer.

・ Installez un abri isotherme assez grand et placez-y un coussin chaud et confortable en hivers, ou rafraichissant en été, dans un lieu calme afin de les protéger des intempéries et des personnes malveillantes.

Capturez les chats à l'aide d'une cage trappe, prêtée par une association ou un vétérinaire équipé qui vous expliquera le mode d'emploi, afin de les faire stériliser, identifier et soigner. Pour y parvenir, placez une nourriture appétente au fond de la cage (pâté..), par nuit si les chats n'entrent pas dans la cage en journée, et toujours sous surveillance à distance pour récupérer le chat dès qu'il est entré dans la cage, afin d'éviter qu'il panique, que d'autres chats à capturer comprennent le piège ou qu'une personne malveillante tombe sur ce chat capturé.

・ Suite à la stérilisation, gardez les chats en convalescence, dans une cage dédiée et prêtée par une association, afin d'éviter un infection ou une éventration mortelle pour les femelles (8 jours pour une femelle et 3 jours pour un mâle).

・ Faire don des frais vétérinaires pour soutenir Coeur animal ou l'association contactée.

Attention : ne fixez jamais un chat dans les yeux, ne parlez pas fort, ayez toujours des mouvements lents, ne vous approchez pas trop et ne cherchez pas à l'attraper afin de ne pas l'effrayer. Laissez-le toujours venir vers vous.

Les femelles gestantes peuvent être avortées sans aucune souffrance pour les petits. Grâce à l'anesthésie, ils s'endorment en douceur sans jamais se réveiller. De plus, les fœtus ne sont pas viables avant X semaines. L'avortement permet d'éviter une vie de misère et dangereuse à ces pauvres chats ou de sauver un chaton qui attend déjà une famille et risque la mort dans les fourrières ou la rue.

Une femelle allaitante (mamelles plus ou moins gonflées, ventre parfois ballonné) a davantage faim et cache ses petits. Vous pouvez la suivre à distance, lorsqu'elle repart après manger, afin de savoir où se trouve les chatons, les capturer pour les placer avec leur mère en sécurité et éviter une nouvelle gestation (possible dès la 2ème semaine après la mise bas !).

Devenir famille d'accueil

Nous cherchons des familles d’accueil responsables pour accueillir à son domicile, un chien, un chat ou un NAC sans famille jusqu’à ce qu’il soit adopté, ou un chat errant pendant sa convalescence après stérilisation.

La famille d’accueil est une alternative à l'euthanasie ou au refuge, source de stress et de dépression pour l'animal (solitude, manque affectif, ennui, enfermement...). Elle lui permet de profiter de la chaleur d’un foyer aimant et attentionné et donc de moins souffrir de son abandon. Une famille d'accueil permet à Coeur Animal de mieux connaitre le caractère et les besoins de l'animal et même parfois de parfaire son éducation.

Non, certains animaux ne sont pas sociables et ont justement besoin d'une famille d'accueil sans animaux.

La plupart du temps, la famille d’accueil prend à sa charge la nourriture et la litière mais ce n'est pas une obligation. Dans tous les cas, les frais vétérinaires et séances d'éducation sont à la charge de Coeur Animal.

La convalescence est de 3 jours pour un chat castré et entre 8 et 14 jours pour une femelle stérilisée avant de les relâcher dans leur environnement. Pour les animaux proposés à l'adoption, certaines familles fixent une durée d'accueil, d’autres pas. Parfois, certaines familles se sont tellement attachées à l'animal qu'elles souhaitent l'adopter dès qu'il est officiellement adoptable. En accord avec la famille d'accueil, un animal difficile à placer (âgé, asocial, malade ou un handicapé) peut rester jusqu'à la fin de ses jours, avec un contrat spécifique. Accueil provisoire ou définitif, une famille d'accueil doit offrir un foyer stable à l'animal. Votre décision doit donc être mûrement réfléchie.

Les animaux de compagnie abandonnés et particulièrement ceux menacés d'euthanasie, déprimés en refuge ou ayant des besoins spécifiques :

・ Chiens, chats et NAC présents depuis trop longtemps au refuge, ne supportant pas les boxes et cages ou risquant l'euthanasie, notamment à l'été, faute de place dans les refuges et fourrières.

・ Jeunes animaux non sevrés à nourrir au biberon, à socialiser et éduquer pour l'équilibre de l'animal à l'âge adulte.

・ Animaux ayant un handicap physique ou une maladie chronique.

・ Chiens, chats et NAC traumatisés (passé douloureux..), timides ou non sociables, qui ne sont pas facilement adoptables. Ils ont impérativement besoin d'une vie équilibrée dans une famille aimante et patiente pour les mettre en confiance et les éduquer en douceur afin de mener une vie normale.

・ Vieux animaux qui ont davantage besoin de confort.

・ Chats errants en convalescence après stérilisation indispensable pour lutter contre la misère animale, la prolifération et les actes de cruauté dont ils sont fréquemment victimes.

Nos engagements :
・ Chercher activement une famille d'adoption pour l'animal recueilli.
・ Laisser la priorité à la famille d'accueil si elle souhaite l'adopter.
・ Donner des nouvelles de l’animal dans sa famille adoptive.
・ Régler les frais (vétérinaires, nourriture, litière, cours d'éducation et spécialiste en comportement si nécessaire).

Vos engagements :
・ Etre joignable régulièrement afin d'assurer le suivi de l'animal.
・ Prendre soin de l'animal comme un membre de la famille, veiller à sa sécurité et lui consacrer du temps.
・ Prévenir immédiatement Coeur Animal en cas de maladie, blessure ou troubles du comportement.
・ Se déplacer chez un vétérinaire ou éducateur obligatoirement diplômé si besoin.
・ Prendre le temps de recevoir des adoptants potentiels.

Formulaire en ligne sans téléchargement comme la spa.

Adopter

Plus de 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année en France et des milliers d’entre eux meurent dans les fourrières, faute d’adoptants. Les NAC ne sont malheureusement pas épargnés.

Voici plusieurs raisons d'adopter plutôt que d'acheter :

・ Pour sauver une vie en adoptant un animal qui libérera sa place pour qu'un autre animal puisse être pris en charge.

・ Pour redonner goût à la vie à un animal traumatisé par son abandon, il vous en sera reconnaissant !

・ Pour ne pas financer un commerce honteux qui favorise les abandons avec les achats ''coup de cœur.''

・ Parce que dans les animaleries, chez un éleveur ou particuliers, il y a des risques de financer la maltraitance en achetant un chaton, chiot ou NAC provenant d'un élevage de la honte (reproduction intensive, conditions d'élevage insoutenables) ou du trafic d'animaux transportés dans des conditions effroyables, pour augmenter les profits.

・ Pour lutter contre la surpopulation, principale cause de leur souffrance, car chaque animal est stérilisé.

・ Parce que l'animal est identifié, stérilisé, vacciné et testé contre certaines maladies, il n'y a pas de frais à prévoir !

・ Parce qu'il y a des animaux de tout âge, de toute taille avec des caractères et besoins déjà connus.

Si un particulier donne un chiot ou un chaton gratuitement, n'hésitez pas à le sensibiliser à la stérilisation et lui donner les coordonnées de quelques associations ou fondations pour financer la stérilisation de la mère si nécessaire, afin de lutter contre les abandons et le risque de confier les animaux à des personnes qui, malgré leur apparence bienveillante, sont irresponsables ou cruelles et cherchent des chatons, chiots ou petit nac souvent gratuits ou à bas prix. Même cédé à titre gratuit, le propriétaire a des obligations, notamment l'identification obligatoire de l'animal par puce électronique ou tatouage et l'obtention d'un certificat de bonne santé (valable quelques jours).

Fraudes : certains particuliers tentent de détourner la loi en passant des annonces où ils font croire que les chiots et chatons sont gratuits alors qu’ils sont en fait payants. Cette fraude doit vous alerter sur les possibles conditions de vie désastreuses des animaux, dont beaucoup proposés à la vente sur internet ou dans les journaux gratuits sont issus de trafics illicites (source agriculture.gouv.fr). De plus, un numéro de SIRET est obligatoire en cas de vente.

Steriliser

La stérilisation est bénéfique pour la santé et le bien-être de l’animal et constitue l’alternative humaine aux abandons (dans les associations et refuges, la rue ou via des petites annonces risquées) et euthanasies de chiots et chatons.

De nombreux propriétaires de chiens et chats ne stérilisent pas leur animal, pensant préserver sa santé et son bien être... à tord. Combien de personnes ne savent pas qu'une chatte ou une chienne n'a jamais de ménopause et peut mourir lors de la mise-bas ? Qu'elle peut avoir des chaleurs précoces, irrégulières, silencieuses ou en hivers ? Qu'une portée ou une saillie est inutile pour son bien être car les périodes de chaleur sont guidées par les hormones... ou encore qu'un animal non stérilisé ne sera pas plus câlin, en meilleure santé ou plus heureux bien au contraire ! Ces croyances erronées ou méconnaissances sont à l'origine de nombreux abandons de chiots et chatons chaque année.

La stérilisation est une opération courante qui réduit ou supprime certains cancers et infections mortelles fréquentes. Une prise de poids est possible mais peut tout à fait être évitée avec des croquettes pour chats ou chiens stérilisés vendues par plusieurs marques. Quant au risque de l'anesthésie, il est très faible.

La stérilisation supprime les chaleurs et grossesses nerveuses et diminue voire évite l'apparition de certains comportements indésirables liés aux hormones (marquage urinaire, griffade, agressivité, bagarres, fugue...) si l'animal est stérilisé suffisamment tôt. Le caractère d'un chien ou chat stérilisé ne changera pas sauf l'agressivité des mâles dues aux hormones qui s'estompe pour laisser place à un chat ou chien plus câlin ! S'il est joueur, il continuera de jouer ! S'il chasse, il continuera de chasser ! Il faudra simplement penser à acheter une nourriture conçue pour les chats ou chiens stérilisés afin de prévenir la perte de poids qui fatigue l'animal et le rend moins actif. La stérilisation limite aussi le risque d'actes de cruauté des voisins excédés par les chats non stérilisés, fouineurs et bruyants.

Rappelons-le, il n'existe pas de ménopause chez les chiennes et les chattes ! Elles sont ainsi particulièrement exposées à des complications mortelles durant la gestation et la mise-bas. Les chats peuvent être stérilisés dès l'âge de 6 mois voire 4 mois chez certains vétérinaires pour anticiper les pubertés précoces et chaleurs silencieuses, tandis qu'il faut généralement attendre la puberté pour les chiens.

Attention : la loi impose la stérilisation des chiens de catégories 1 sous peine de confiscation et, souvent, l'euthanasie de l'animal !

La pilule et injection contraceptive sont à proscrire car elles sont extrêmement cancérigènes avec des risques d'effets secondaires non négligeables (dépression agressivité...). De plus, ces méthodes ne sont pas toujours efficaces et doivent être administrées au bon moment du cycle, sous peine de voir naître des chiots ou chatons difformes. Certaines personnes isolent leur mâle ou femelle durant les périodes de chaleur pour éviter une gestation mais ce n'est pas une solution humaine car l'animal est frustré et malheureux.

Chercher une famille sur les réseaux sociaux ou des sites d'annonces constitue un abandon à risque élevé, car ces sites attirent les personnes qui, malgré leur apparence bienveillante pour inspirer la confiance, sont irresponsables ou cruelles et cherchent des chiots ou chatons, mâles ou femelles, souvent gratuits ou à bas prix mais pas systématiquement. De plus, en cas de cession payante, l'obtention d'un numéro de SIRET notamment, est obligatoire dès le premier animal vendu. Cédés à titre gratuit ou onéreux, vous devrez identifier les chiots ou chatons par puce électronique ou tatouage et fournir un certificat vétérinaire de bonne santé.

Plus de 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année en France. Faute de familles, des milliers d'entre eux meurent dans les fourrières chaque année, ainsi que de très nombreux chats dans les rues suite aux abandons. Chaque propriétaire d'un animal doit prendre ses responsabilités et stériliser son chat voire son chien s'il y a un risque de reproduction (couple de chiens à la maison, risque de fugue si la clôture est détériorée...). Les animaux proposés à l'adoption dans les refuges et associations sont généralement stérilisés. Il n'y a donc pas de budget à prévoir et vous ferez une bonne action !